Gabon

La présidente de la Cour Constitutionnelle en sursis

vendredi 7 avril 2017, par Info du continent

Version imprimable de cet article Version imprimable

La présidente de la Cour Constitutionnelle en sursis

La présidente de la Cour Constitutionnelle du Gabon pourrait être poursuivie ou mise en examen en France pour détournements, blanchiment et crimes économiques. C’est l’hebdomadaire satirique français, Le Canard Enchaîné,qui a donnée l’alerte. Selon ce journal l’affaire débute il y a 3 ans, lorsque le Tracfin a constaté d’importants retraits et dépôts en espèces sur des comptes supposés appartenir à Marie-Madeleine Mborantsuo au Canada, au Liban, au Luxembourg et à Monaco. A cela, il faut ajouter son patrimoine immobilier.

Patrick De Bruyne